Le Seoul History Museum

안녕하세요? Aujourd’hui je vais vous parler du Seoul History Museum ! C’est un des nombreux musées qui retrace l’histoire de la Corée de l’ère préhistorique à la fin de l’ère Choseon en 1910 mais aussi jusqu’à aujourd’hui. Donc je vous laisse imaginer la richesse des découvertes que nous avons faites.

La particularité de ce musée est qu’il est centré sur Séoul même avec des reconstitutions, des maquettes et beaucoup d’objets des différentes époques.

Comme par exemple cette carte des forteresses pour les attaques militaires. On se demande comment ils gagnaient des guerres avec une carte comme ça !

DSCF8734

Et voici ici des costumes de seigneurs coréens appelés Yangban. On peut noter le tissu conservé au vue des couleurs encore très vives !

Le plus impressionnant ce sont les reconstitutions style Musée Grévin avec des personnages de cire.  Les scènes sont ultra détaillées comme celle suivante, elle représente deux hommes en train de « peindre » ou écrire à l’encre. Sur le côté, on voyait un placard rempli de plusieurs pinceaux de différentes tailles.

 

Sans parler des maquettes de Séoul à travers les époques, avec toujours autant de détails et de petits personnages pour rendre plus vivant la chose. Celle-ci représente Gwanghwamun Square (actuellement), chaque quartier représentait les ministères et tout était expliqué en coréen et anglais, ce qui est vraiment sympa pour les étrangers. Nous devions paraître très inspirés par les explications car un homme de sécurité ne faisait que nous sourire tout fier.
En plus de cela, ils ont montré plus loin les fouilles faîtes sur cette « avenue » lors de sa modernisation et comment ça s’est fait. De ce que l’on voit sur la photo, il ne reste qu’un seul pavillon vers la fin de l’avenue et le grand portail en bas de l’image.

DSCF8749

Le plus impressionnant durant cette visite fut la partie sur les étrangers en Corée et que chacun selon son pays avait sa propre résidence dans son style. La France fut donc représentée par Emile Martel, un homme malheureusement inconnu sur Google et Maurice Courant, un interprète de chinois et de coréen. La plupart des étrangers étaient des missionnaires. Voici la résidence des français ! Dans une maquette de Séoul accompagné d’un tableau digital, il suffisait de cliquer dessus pour que le lieu choisi s’allume alors que le reste était plongé dans le noir. Vraiment très intéressant !

Puis je fais un saut dans cet article pour rentrer dans les années 80 avec un aperçu des appartements de Séoul durant ces années-là. Voici quelques clichés pour vous donner une idée de ce qu’étaient les appartements à l’époque ! Je pense que ce n’est pas si différent que nos intérieurs dans les mêmes années!

Et le plus impressionnant dans ce musée fut la maquette géante 1/1500 de Séoul qui s’éclairait et s’animait sous nos pas. Malheureusement mon appareil photo s’est arrêté et je n’ai pu prendre plus de photo.

DSCF8790

A l’entrée de l’exposition il y a un petit atelier tampons qui se veulent être d’époque comme vous pouvez le voir dans la photo d’en tête. Il y a aussi des ateliers d’origami où des papiers étaient mis à disposition avec les instructions pour faire des hanbok en papier, malheureusement il n’y en avait plus ! Mais plus loin, des tables avec des écrans digitaux incrustés; chaque table représente un sujet : histoire de Séoul, images de Séoul, habitudes à Séoul par saison. Et avec surprise ! Les explications sont en anglais, chinois, japonais et…. FRANCAIS! Et oui en Français!

Et pour clôturer cet article, ce musée est ENTIÈREMENT gratuit !

Ce genre de musée manque vraiment en France, tous nos musées sont des musées d’art mais aucun en soi font le tour de l’histoire de notre pays par époque. Ça serait réellement enrichissant pour les français de tout âge de découvrir en un lieu toute la richesse de l’histoire de France. 

Comment s’y rendre :
Ligne 5 : Gwanghwamun

Publicités

Publié par

Taureau de l'année du coq. J'aime manger et je collectionne des cactus et des bambous à mes heures perdues. J'adore me promener dans Paris avec un bubble tea saveur pêche et poire et quand je suis chez moi, j'écris. Je vis à Paris mais parfois mon âme part se promener elle aussi à Dongdaemun ou Myeongdong.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s